Caro Fashionews

1976 – de sacrées drôles de dames !

Les séries TV témoignent des tendances de leur époque.

Drôles de dames est un excellent témoignage des années 70. Charlie’s Angels (titre anglais) est une série télévisée américaine, en 116 épisodes de 50 minutes, créée par Ivan Goff et Ben Roberts et diffusée entre 1976 et 1981 sur le réseau ABC.

J. Darren, J. Smith, C. Ladd, K. Jackson, D. Doyle (1978)

En France, la série a été diffusée à partir de 1978 sur Antenne 2 et rediffusée sur M6, France 3 et sur Direct 8.

Shelley Hack, Jaclyn Smith, Cheryl Ladd (1979)

L’histoire

Trois (belles) jeunes femmes travaillent pour une agence de détectives privés. Leur patron, Charlie, les contacte uniquement par téléphone pour leur confier des missions. Leur supérieur direct est John Bosley.

Tayna Roberts, Jaclyn Smith, Cheryl Ladd (1980)

Cheryl Ladd, Jaclyn Smith, Shelley Hack (1979)

Distribution

** Kate Jackson dans le rôle de Sabrina Duncan (1976-1979)

Présente dans les 3 premières saisons de la série, elle est la plus ingénieuse, la plus espiègle mais également la plus réfléchie des drôles de dames. Après 3 saisons, le personnage quitte le trio pour se marier et avoir des enfants.

** Farrah Fawcett dans le rôle de Jill Munroe (1976-1977)

Comme ses 3 comparses, elle sort de l’école de police avant d’être recrutée dans l’agence de Charlie. Cette blonde s’avère être la plus aventurière et la plus intrépide des 3. Par aileurs, elle use de ses charmes avec brio pour manipuler les hommes à sa guise. Elle quitte le trio après seulement 1 saison pour faire des courses automobile.

Farrah Fawcett (1976)

** Jaclyn Smith dans le rôle de Kelly Garrett (1976-1981)

Elle est aussi sexy qu’intransigeante. Bien qu’il soit difficile de résister à son charme, cela ne l’empêche pas pour autant d’être une virtuose des arts martiaux. C’est la drôle de dame la plus fidèle à Charlie puisqu’elle est sous ses ordres pendant les 5 saisons.
** Cheryl Ladd dans le rôle de Kris Munroe (1977-1981)

Cheryl Ladd (1978)

Shelley Hack dans le rôle de Tiffany Welles (1979-1980)

La série n’aura du succès que pendant trois ans. À partir de la saison 4, elle connaît un déclin. Les responsables accusent la nouvelle dame Shelley Hack d’avoir fait baisser l’audience ce qui explique qu’elle n’ait joué que dans une saison. Pour sauver la série, ils introduisent une nouvelle actrice, Tanya Roberts. En remplaçant Tiffany par Julie, ils espéraient retrouver le succès, en vain.
Tanya Roberts dans le rôle de Julie Rogers (1980-1981)


** David Doyle dans le rôle de John Bosley (1976-1981)

Comme les drôles de dames reçoivent les instructions par téléphone, c’est John Bosley, le gestionnaire des comptes de l’agence, qui joue les intermédiaires entre elles et Charlie.

** John Forsythe dans le rôle de voix de Charlie Townsend (1976-1981)

Il est à la tête de l’agence qui a recruté les drôles de dames. C’est un personnage mystérieux par excellence. On ne voit jamais son visage. Il donne ses instructions à ses "angels" par téléphone avec un haut-parleur devenu culte. Ses drôles de dames l’appellent affectueusement Charlie !

Designer

Jean-Charles de Castelbajac dessina la plupart des tenues de Farrah Fawcett pour les deux premières saisons de la série. Il avait été choisi par Jay Bernstinpour pour sa vision futuriste de la garde robe féminine ; c’est lui qui eu l’idée de concevoir des vêtements de sport (tennis, jogging, ski) en taille xxs pour mettre en valeur la silhouette de l’actrice !

Jaclyn Smith et Kate Jackson (1978)

Jaclyn Smith (1978)

Générique de la série

Remake

Deux remakes de la série ont été tourné en 2000 et 2003 avec Lucy Liu, Cameron Diaz et Drew Barrymore.


Last news

La chaîne ABC a commandé un pilote pour une nouvelle série inspirée de la série Drôles de dames. On retrouve à la production le même trio que pour les remakes - Drew Barrymore, Nancy Juvonen et Leonard Goldberg (déjà producteur sur la série). Le scénario a été confié à Al Gough et Miles Millar, les créateurs de Smalville. Le tournage est prévu à Miami pour le mois de janvier 2011.

Classé dans:Série TV,

DIRT

J’ai découvert cette série en me promenant à la FNAC, par hasard. Courteney Cox sur la pochette a attiré mon attention. Véritable coup de coeur pour cette série passionnante et dérangeante qui ne ressemble à aucune autre série! Dommage qu’il n’y ait eu que deux saisons.

DIRT – saison 1

Dirt est une série américaine crée en 2007 par Matthew Carnahan, compagnon d’Helen Hunt. Courteney Cox en est la productrice avec son mari David Arquette.

Matthew Carnahan & Helen Hunt
Courteney Cox & David Arquette

"Dirt", c’est l’histoire de Lucy Spiller (Courteney Cox), rédactrice en chef de deux journaux à scandales Dirt/Now (le nom de la série signifie "saleté"!), est animée par le désir de découvrir la vérité sur les célébrités et créer le buzz avant les autres médias. Avec l’aide de son vieil ami Don Konkey (Ian Hart), photographe, elle traque les stars jusque dans leurs derniers retranchements pour révéler au public toutes les choses qu’ils tentent de dissimuler. Décidant ainsi de leur destin… Chacun de ses articles peut faire ou défaire une carrière.

Tous les personnages de Dirt ont un point commun : ils sont sans pitié !

Lucy Spiller (Courteney Cox), est une femme autoritaire, qui mène ses équipes par le bout du nez et qui a tendance à en faire autant avec ses amis proches et les membres de sa famille, ce qui ne leur convient évidemment pas ! Elle est sans scrupules, rien ne l’arrête jamais. Heureuse dans sa vie professionnelle, elle est malheureuse en amour. Alors qu’elle commence à se faire vieille, elle n’a toujours pas trouvé l’homme de sa vie. En attendant, elle se sert des hommes qu’elle rencontre comme des jouets, en les abandonnant le matin venu.

Courteney Cox joue le rôle de Lucy Spiller

Don Konkey (Ian Hart), le meilleur ami de Lucy, est photographe et paparazzi à ses heures perdues. Mais c’est surtout un être singulier, torturé, qui a des hallucinations quand il ne prend plus ses médicaments car il souffre de schizophrénie. Il se plaît à discuter avec son châton, qui lui répond dans sa tête. Contrairement à Lucy, il n’est pas vraiment à l’aise avec ses activités et projette régulièrement d’abandonner son métier. Mais elle sait toujours comment le convaincre de rester. Au fond, il est secrétement amoureux d’elle et serait prêt à tout pour lui faire plaisir !

Ian Hart joue le rôle de Don Konkey, photographe et ami de Lucy Spiller

Holt McLaren (Josh Stewart) a été un acteur de seconde zone pendant de nombreuses années mais il voit sa carrière décoller lorsqu’il signe un deal avec Lucy Spiller. En échange d’un scoop, elle lui consacre un article dans son magazine. Il annonce alors que Kira Klay, une actrice amie de sa compagne Julia, est enceinte… Tourmenté, Holt va rapidement tomber dans l’enfer de la drogue. Menteur et violent, ce bad-boy séduira Lucy.

Josh Stewart joue le rôle de Holt McLaren

Julia, actrice et compagne de Holt

Willa McPherson (Alexandra Breckenridge) est une jeune journaliste qui n’a pas froid aux yeux et qui prend pour exemple, pour le meilleur et pour le pire, sa patronne, Lucy Spiller. Elle veut sans cesse prouver qu’elle est capable, elle-aussi, de manipuler les gens. Elle n’y arrivera pas toujours mais au fil du temps, elle saura séduire Lucy qui lui confiera des articles de plus en plus importants.

Alexandra Breckenridge joue le rôle de Willa McPherson

Brent Barrow (Jeffrey Nordling) est le supérieur de Lucy et lui non plus n’a aucune morale ! Pire, c’est un obsédé sexuel qui filme ses ébats avec ses jeunes conquêtes sans les prévenir. Willa se fera prendre à son petit jeu. Sa relation avec Lucy est évidemment très compliquée, d’autant qu’il s’est fixé pour but de la virer. Encore faudrait-il trouver une bonne raison de le faire !

Jeffrey Nordling joue le rôle de Brent Barrow

La saison 1 est axée sur

  • une liaison naissante entre Lucy et Holt, et en parallèle, la décadence de Julia
  • la vie du magazine et la capacité de Lucy Spiller à trouver le bon sujet pour ses articles
  • l’amitié entre elle et Don, et la difficulté de celui-ci à s’adapter au monde réel

En raison de la grève des scénaristes, la saison 2 de Dirt est écourtée. Au lieu des 13 épisodes commandés par FX, seuls 7 ont pu être tournés puis diffusés. Les audiences n’ont pas du tout été conformes aux attentes de la chaîne. Alors que le pilote avait réuni 3.4 millions de télespectateurs, le premier épisode de la saison 2, lui, n’en a attiré que 1.7 millions.

On remarque un véritable changement entre la première et la deuxième saison. Les scénaristes ont été priés de revoir leur copie et pour ce faire, ils ont choisi de s’inspirer davantage de la réalité en reprenant à leur compte les scandales people qui ont défrayé la chronique ces derniers mois … Ainsi, on croit reconnaître, à travers certains personnages et certaines scènes, les frasques de Britney Spears et des paparazzi qui la suivent nuit et jour, ou encore David Hasselhoff et ses problèmes d’alcool à répétition …


Générique saison I

Jennifer Aniston en guest star

Classé dans:Série TV, ,

Anciens articles

Points d’intérêt

Je lis …

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 142 followers