Caro Fashionews

Daphné Guinness – number 10

La presse francophone a beaucoup parlé de Daphné Guinness cet été! Pourquoi? C’est elle, la voleuse. Eh oui, elle a piqué BHL à Arielle! Savez-vous que l’héritière du fabricant de la bière Guinness est une icône de mode?Styliste confirmée, elle est aussi productrice de films et collectionneuse de vêtements de haute couture.

Daphné Guinness

Daphné Guinness - nouvelle compagne de Bernard-Henri Levy

Née le 9 novembre 1967, Daphné Guinness, de nationalité irlandaise a passé une partie de son enfance dans une colonie d’artistes en Espagne et a fréquenté la maison de Salvador Dali.

Elle est la fille du baron Jonathan Guinness et de sa seconde épouse Suzanne Lisney, un ancien mannequin. Elle est également la petite fille de la tristement célèbre Diana Mitford, une très belle anglaise qui défraya la chronique dans les années 1930-1940 en partageant ouvertement les opinions fascistes de son second mari, Sir Oswald Mosley. Face aux journalistes, Daphné Guinness préfère rappeler que sa grand-mère était surtout proche d’Hubert de Givenchy.

Enfant, elle habite dans les manoirs familiaux d’Angleterre et d’Irlande et passe ses vacances dans un monastère du 18e siècle en Espagne. Ses voisins s’appellent Salvador Dali et Man Ray.

Au milieu des années 80, elle part vivre à New York avec sa soeur Catherine Guinness, proche d’Andy Warhol.

En 1987, à 19 ans, elle se marie avec Spyros Niarchos (né en 1955), fils du milliardaire Stávros Niárchos (armateur grec). Spyros Niarchos se révèle possessif. Enfermée dans une prison dorée, peu sûre d’elle-même, elle se réfugie dans les vêtements, seul moyen pour elle d’exprimer sa créativité. Ils ont trois enfants ensemble Nicolas Stavros né en 1989, Alexis Spyros né en 1991 et Inès née en 1995.

Daphné Guinness en Nina Ricci - chaussures incroyables!

Elle divorce en 1999, empochant 40 millions de dollars (de quoi refaire sa garde-robe!). Rapidement, son style est remarqué par les professionnels. Isabella Blow, son amie journaliste, détecte sa fibre artistique et la fait entrer à la rédaction du magazine Tatler. Elle se lie avec David LaChapelle et Steven Klein, devient styliste sur leurs shootings… quand elle ne pose pas pour eux.

Daphné Guinness en Dries van Noten

Plus tard, elle produit un court-métrage “Cashback”, qui deviendra un film et en réalise un autre « The Phenomenology of Body« , dans lequel elle présente 13 archétypes féminins, mais ce sont encore et toujours pour ses tenues que l’on continue de parler d’elle.

Daphné et Karl

Daphné et Stella à l'ouverture de la boutique Stella McCartney à Paris (janvier 2009)

Daphne Guinness a monté sa propre société de mode, et elle lance en septembre 2009 sa fragrance en association avec la société Comme des garçons . Baptisé Daphne, ce parfum allie des notes d’orange, d’encens, de safran, de jasmin de Tunisie, d’iris, de patchouli, mais aussi d’ambre et de vanille.

Daphné et Tom au 45ème anniversaire de Valentino (juillet 2007)

______________________________________________________________________________________

Alexander McQueen

En 2009, Alexander McQueen présente sa dernière collection. Daphne Guinness porte une de ses créations. Elle l’accessoirise d’un incroyable collier plastron et une grosse ceinture métallique. La belle avait poussé l’audace jusqu’à porter les fameuses chaussures armadillo, en rose poudré. Au fil du temps, elle est devenue une amie proche d’Alexander McQueen, mais également une muse stylistiques. Elle était bien évidemment présente à ses funérailles.

Défilé McQueen

Daphné Guinness en Alexander McQueen

Daphné Guinness aux funérailles d'Alexander McQueen

______________________________________________________________________________________
Nars

En 2010, Daphne Guinness est le nouveau visage de la campagne Nars pour sa nouvelle ligne de make-up.

François Nars, le directeur artistique de la marque, s’inspire de Daphne Guinness pour la deuxième fois ce qui lui place petit à petit au statut de muse. Un fard à paupière violet électrique porte son prénom « Daphne ».

Nars "Daphné"

La première collaboration avec Daphné Guinness a donné naissance à un livre évènement 15X15. Quinze personnalités ont été pris en photo incarnant des rôles divers. Le top Amber Valletta incarnait Catherine Deneuve dans Belle de Jour, Daphne Guinness une Edwardienne moderne et sculpturale, Naomi Campbell un « supermodel inconic » (du sur mesure), Natasha Poly était une héroïne punk rock, et Marc Jacobs est même allé jusqu’à se travestir pour incarner le top China Machado dans un célèbre cliché de Richard Avedon. Les acteurs François Vincentelli, Isabella Rossellini, Jennifer Jason Leigh, et Carla Gugino, les tops Tyson Ballou, Shalom Harlow, Lisa Marie Smith, et Dayle Haddon, ou encore le créateur Olivier Theyskens ont également été immortalisés pour l’occasion. Les bénéfices des ventes du livres ont été reversés à 15 associations caritatives choisies par François Nars.

« J’adore Daphne, elle a un style incroyable, son image convient autant à Nars, que le mauve électrique lui sied à merveille » avoue François Nars au WWD.

______________________________________________________________________________________

Et enfin, la marque suisse Akris a choisi Daphné Guinness pour lancer sa ligne de sacs à main.
Daphné pour Akris

______________________________________________________________________________________

Collectionneuse de vêtements

Elle a acheté l’intégralité de la vente aux enchères consacrée à Isabella Blow. Disparue en 2007, la grande prêtresse de la mode Isabella Blow avait accumulé au cours de sa vie une collection impressionnante de pièces de créateurs. La vente aux enchères de ces pièces promettait de créer l’événement … Mais voilà, Daphné a acheté l’ensemble du lot avant même que n’ait lieu la vente.

Assez critiquée depuis, la it-woman ne s’est pas découragée, et elle s’ait expliquée sur les raisons de ce geste. Véritable admiratrice d’Isabella Blow, elle a donc fait cet achat compulsif pour éviter que ne soient dispatchées ces pièces de collection, et que n’importe qui ne puisse les acquérir. Décevant pour certain, ce choix d’acheter l’intégralité de la vente semble finalement avoir eu du bon, puisqu’on peut être sur que Daphné Guinness prendra le plus grand soin de ces pièces!

______________________________________________________________________________________

Témoignage intéressant de Géraldine Dormoy qui a observé Daphné Guinness lors d’un défilé en février 2009:

« Hier pourtant, Daphné Guinness a croisé mon chemin, et ça a aussitôt remis certaines choses à leur place. Je l’ai aperçue à l’entrée du défilé Marios Schwab, impeccablement moulée dans sa robe grise, sa chevelure noire et blanche savamment relevée en chignon, bras nus en plein hiver. Une apparition. Aussitôt des tas d’images d’autres femmes sont venues se superposer à celle de cette socialite de première classe, héritière richissime des bières Guinness: la duchesse de Windsor, avec qui elle partage la sophistication et l’extrême maigreur, Cruella pour les cheveux, la dureté, l’extravagance, Glenn Close dans Le Mystère von Bülow… Des femmes un peu frappées, mais d’une folle élégance.

Quelques minutes plus tard, je l’ai observée se faire prendre en photo dans la salle, en attendant le début du show. Autour d’elle, tout le monde avait dans l’oeil ce mélange d’admiration et d’incrédulité. A cet instant précis, toutes les it-girls du monde pouvaient aller se rhabiller.

Je ne suis pas bien sûre qu’à l’heure actuelle, cette élégance stricte et racée existe encore ailleurs que chez Daphné, mais peu importe en fait: ces derniers jours, j’ai croisé plusieurs filles heureusement plus « normales » qui m’ont prouvé qu’ici aussi, les filles avaient de l’allure, finalement. »

______________________________________________________________________________________

Vidéos

Accent so british!

Vogue Italie septembre 2010

Daphné en couverture du Vogue Italie en 2008

Interview exclusive

______________________________________________________________________________________
Sources
- Fashiongrapher
- Harper’s Bazaar
- Jalou News
- The New York Observer
- Paris Match
- Pure Trend
- The Sunday Times
About these ads

Classé dans:Portrait,

3 Responses

  1. Mia dit :

    Elle est fantasque mais élégante même si j’avoue que je ne voudrais jamais porter ses chaussures trop excentriques à mon goût !
    super portrait, j’adore :)

  2. [...] vendue en édition limitée, comme d’habitude. Inspirée de sa muse Daphné Guinness (dont Carofashionnews a tiré le portrait), Nars a créé une campagne publicitaire à l’image de sa collection « audacieuse [...]

  3. Sylvie dit :

    Daphne Guinness c’est vraiment qq’un que j’adore !
    elle est toujours très élégante…
    et puis comme moi elle adore les talons super-hauts !
    elle porte des chaussures très hautes sans talon (des « heel-less ») comme aux funérailles d’Alexander McQueen – et manifestement elle en a toute une collection : des vernis noirs, des violets, des turquoise…
    vraiment c’est super-jolie !
    en tout cas je ne trouve pas que ça fait excentrique : c’est super élégant !
    sylvie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 155 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :